Les rencontres francophones sur les recompositions en santé

Les enjeux des Rencontres de Nice 2016

Les recompositions en santé recouvrent des opérations majeures de redistribution de l’offre de santé au sens large, d’adaptation aux besoins, depuis les coopérations simples jusqu’aux restructurations lourdes, fusions, et constructions nouvelles.

L’objet central de ces Rencontres : échanger, réfléchir, construire

Le contexte : une accélération des recompositions en santé en France et partout dans le monde francophone. Des opérations complexes, aux enjeux économiques et de santé publique particulièrement forts.

Les fondements : raréfaction des moyens, besoins de santé croissants, démographie médicale, vieillissement de la population, nécessité d’optimiser les structures, exigences plus fortes des patients-clients, procédures de qualité et sécurité, volonté politique de répondre concrètement à la demande…

Les attentes : tant pour les recompositions en projet, en cours, que réalisées, les décideurs du monde de la santé ont besoin, sinon d’une pause, du moins d’une prise de hauteur par rapport à leurs objectifs à court et moyen terme, et les résultats obtenus ; besoin aussi de se situer dans les mutations en cours.

Ces troisièmes Rencontres seront ouvertes aux pays francophones d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Afrique.

L’objectif majeur pour 2016 sera notamment de permettre des retours sur expériences, avec les leçons apprises, et le partage des réussites et des échecs. La valeur ajoutée des ces Rencontres est de développer mutuellement des connaissances, et d’échanger sur des expériences concrètes.

Il faut aujourd’hui une gestion de la santé et des établissements plus agile et plus adaptative. Ces Rencontres doivent contribuer au développement des connaissances des grands managers, et permettre de suggérer aux grands décideurs de nouvelles approches pour dynamiser les recompositions en santé.

 

Nice 2015

Le thème des 3es Rencontres de Nice :

« La gouvernance : levier de performance des recompositions en santé »

  • La gouvernance touche notamment à la prise de décision, à l’évaluation dans la construction d’un projet. Elle renvoie à la mise en place de nouveaux modes de pilotage ou de régulation, plus souples et plus éthiques, fondés sur un partenariat ouvert et éclairé entre différents acteurs.
  • Les déterminants pour réussir les recompositions : une gouvernance intelligente, un pilotage dynamique, un management performant, et une approche qualité… en vue d’améliorer la performance globale du système. Et d’abord des opérateurs compétents, courageux, engagés, et capables d’emmener des équipes pluridisciplinaires.
  • L’idée centrale pour 2016 est dans cet esprit de laisser une part beaucoup plus importante aux autres pays francophones, de présenter davantage de réalisations innovantes et retours d’expériences, mais sous l’angle d’analyses croisées, et non de descriptifs.